Warning: array_merge(): Argument #2 is not an array in /home/casavac6/public_html/wp-content/plugins/cookie-notice/cookie-notice.php on line 104
Genèse de Gole Alcantara - Case Vacanze in Giardini Naxos & Taormina

Genèse de Gole Alcantara

Dans la nuit du temps, à la même période de la création de la Vallée del Bove, dans une période indéfinie du tertiaire supérieur, il y a autour de 5,3 millions d’années, un grand bruit accompagné d’un terrible tremblement a dévasté la calme de la nuit. Les premiershominidvulcanetto-mojo-vista-aereaés ont été stupéfaits, dans une belle et fertile vallée à nord-est du volcan Etna(Latitude: 37 ° 54’33 .61 “N et Longitude: 15 ° 2’56 .60” E), il s’était ouvert un gouffre avec des éruptions violentes et intenses de lave, lapilli, des poussières et du gaz , d’une hauteur de 2 à 3 mille mètres provoquant des fontaines de lave et des coulées.

Des pins, des châtaigniers et d’acacias énormes, des chênes et des genévriers préhistorique, ont tous brûlés comme des torches.

La violence inhabituelle de l’éruption a été spectaculaire en quantité et intensité, créant peur et émerveillement chez ces hominidés. La lave était si liquide qu’elle a immédiatement pris possession d’un proche lit de rivière, qui sera bientôt passé à l’histoire comme l’une des rivières des origins les plus enviable, (la RIVIÈRE ALCANTARA) vu que la rupture était dans une vallée peu profonde (535 m) et donc très favorable à l’écoulement de magma provenant des profondeurs de la terre. La lave coulait très vite, à environ 6 mètres par seconde, avec un taux d’épanchement estimé à 10-20 mètres cubes par seconde, assez élevé pour une éruption.

La lutte injuste entre l’eau et le feu, comme dans une scène de l’Enfer de Dante, a créé des nuages violents de vapeur d’eau et de brousse brûlante qui se sont levés de cette énorme déluge de feu, qui avait inondé toute la vallée, lui donnant l’apparence d’un immense tapis rouge, avec la lave qui a inondé tout le lit de la rivière, et le magma, avançant avec la poussée écrasante de son propre poids, a fait son chemin pendant environ 2 ou même 3 km jusqu’à arriver dans le calme de la mer Ionienne. Lorsque la lave a plongé dans la mer ont été créées des goulottes curieuses en miniature. La lave incandescente a chauffé l’eau de la mer en formant des jets de vapeur en raison des différences de température et de courants, et ces jets se sont transformés en trombes d’eau qui se sont éloignés de la rive de 40/50 mètres et puis sont disparus. Et plus les eaux de la mer et de l’ancienne rivière essayaient de lutter contre la puissance de la nature, plus le magma est devenu dur comme l’acier, et à la fin millions de mètres cubes de lave ont été versés à l’embouchure de l’ancienne rivière créant ainsi une péninsule: l’actuel Cap Schisò. Une péninsule où, il ya environ 2275 années, a commencé la grande aventure d’une nation qui, immortalisés par la beauté du lieu, ont décidé de fonder leur première colonie appelée Naxos en l’honneur de leur ville natale, qui à l’avenir serait appelée: Giardini Naxos , ou les Jardins de Naxos comme aimaient l’appeler les touristes. Tout cela est une autre histoire dont on parlera ailleurs. La rivière a donc dû chercher une nouvelle voie, menant à quelques kilomètres au sud de ce qui fut l’embouchure de l’ancienne rivière, et en abandonnant à son sort, l’ancien lit. L’ancien lit de la rivière était maintenant réduit à des murs de roches de lave, en forme de prismes réunis en section régulière “comme une colonne.” Les contractions sont dues au refroidissement rapide des masses de lave dans la direction normale de la surface. Ces murs de lave ont créés, au fil du temps, des gorges merveilleuses et belles visibles dans certains endroits (impossible dans d’autres à cause de la rugosité du terrain), notamment dans “les Gorges d’Alcantara” . Théorie assez probable est que cette énorme flux de lave a également créé la Vallée del Bove. Mais même cela est une histoire dont on parlera ailleurs.

Le paysage formé par l’eau de la rivière, de rochers de lave et de ciel clair, a enchanté les voyageurs de tout âge et nationalité. Ce n’est pas par hasard que les Gorges de l’Alcantara, (dont le rappelle un pont romain qui pouvait résister à des crues dévastatrices du fleuve, de l’arabe Al Qantara “,” “Le Pont” est censée être le même que celui que l’on trouve dans ” la Rue Consulaire Valeria” à la frontière entre Giardini Naxos et Calatabiano, et ce pont était très important pour l’image del’Empire Romain, et à travers cette rue l’empire jouissait d’une relative prospérité en favorisant les conditions économiques de la Sicile, et le pont est un des exemples les plus superbes de l’art romain. Mais il y a des doutes à propos du fait que le pont qu’on voit aujourd’hui soit le même que le célèbre pont historique.) Les Gorges d’Alcantara sont aujourd’hui l’une des destinations les plus populaires pour ceux qui cherchent le tourisme d’aventure à la portée de tous.

L’événement dans son ensemble, même si on doit l’appeler catastrophique, a créé un beaucanyon dont tous les écologistes locaux sont fiers. Un scénario dont seule la nature aurait été capable. Un canyon dont il est pratiquement impossible imaginer un autre pareil dans le monde. L’événement avait aussi donné à la vallée d’Alcantara un volcan d’environ 700 mètres d’ hauteur, qui à l’avenir serait appelé Mojo, en l’honneur d’une légende, transmise de grands-parents aux petits-enfants en essayant de donner une explication pour cet événement. Le souvenir laissé par une visite aux Gorges d’Alcantara nous laisse étonnés et perplexes devant l’immense pouvoir de la nature.

N.B. Ceci est juste l’une des théories plus probables sur l’origine des Gorges d’Alcantara.